Le bilan comptable est une des obligations légales de l’entreprise mais c’est aussi un outil de gestion très utile quelle que soit la taille de la société, PME, indépendant, etc. En effet, il présente l’actif et le passif de l’entreprise. Les dirigeants le consultent donc au moment de la prise de certaines décisions.

En Belgique, le bilan comptable est établi annuellement et annexé à la déclaration de l’impôt sur les sociétés.

Tous nos conseils pour établir le bilan comptable de votre entreprise en Belgique !

Le bilan comptable : définition 

Le bilan annuel de l’entreprise est un instantané de la santé financière de l’entreprise et de son patrimoine au moment de la clôture des comptes annuels.

Le bilan comptable reflète l’équilibre entre les actifs de l’entreprise, biens immobiliers, mobilier, créances clients, avoir de la banque et les passifs, capitaux propres générés par le capital et les résultats des exercices précédents, dettes et crédits éventuels.

Les informations qu’il contient sont publiques et peuvent être consultées librement auprès de la banque nationale de Belgique.

Les dirigeants de l’entreprise consultent le bilan comptable lors de la prise d’orientations stratégiques et utilisent ces données pour trancher sur des questions de management.

Enfin, lorsqu’une demande de crédit est faite à une banque, le bilan fait partie des pièces du dossier remis au banquier.

Éléments du bilan : Actif et passif

Un bilan comptable se présente sous la forme d’un tableau. Dans la colonne de gauche on retrouve l’actif et dans celle de droite, le passif. Il doit être équilibré, c’est-à-dire que le total de l’actif est égal au total du passif.

1. L’actif du bilan

On retrouve dans l’actif du bilan les biens de l’entreprise, ses créances, sa trésorerie et ses stocks. On distingue deux types d’actif :

  • Les actifs immobilisés (machines, terrains, brevets, etc.)
  • Les actifs courants (créances, stocks, liquidités, comptes, etc.)

L’actif reflète les éléments dont l’entreprise dispose, la manière dont elle a utilisé son argent pendant l’année et ses créances.

2. Le passif

Il s’agit des capitaux propres de l’entreprise et de ses dettes.
On retrouve dans le passif :

  • les fonds propres
  • les dettes à plus d’un an
  • les autres dettes plus récentes

Le bilan permet d’obtenir des indicateurs financiers clés comme le fonds de roulement et le besoin en fonds de roulement.

Il suffit en effet de soustraire les actifs d’exploitation aux dettes d’exploitation pour obtenir le besoin en fonds de roulement.

Dans la mesure où le bilan est un élément d’aide à la gestion d'entreprise, il est conseillé de faire des bilans provisoires, par exemple un dirigeant d’entreprise a intérêt à faire établir une situation trimestrielle ou semestrielle de ses comptes par son expert-comptable.

À noter que ces bilans provisoires ne sont pas obligatoires mais uniquement conseillés comme une aide au pilotage de l’entreprise. Si vous avez une question, trouvez votre Expert-Comptable sur My-Accountant.