La Banque Carrefour des Entreprises : un outil essentiel pour les entrepreneurs belges

Lorsque vous avez comme projet de créer un établissement en Belgique, la Banque Carrefour des Entreprises (BCE) est une ressource que vous devez impérativement connaître. Pour cela, SeDomicilier vous propose de tout savoir sur cette base de données qui s'avère essentielle pour tout entrepreneur désireux de se lancer dans les affaires.
Administration et aide à la création
Temps de lecture: 7min
Domiciliez votre entreprise en quelques clics
Choisir mon adresse

Fonctionnement de la Banque Carrefour des Entreprises

La BCE a été mise en place par le SPF (Service public fédéral) Économie de Belgique afin de poursuivre deux objectifs principaux. Le premier est d'améliorer le fonctionnement des services publics et le second est de simplifier les démarches administratives pour l'ensemble des entités. La BCE centralise les données de ces entités, mais aussi des unités d'établissement afin de les communiquer aux autorités compétentes.

Lorsqu'une entreprise est inscrite sur cet annuaire, elle reçoit un numéro d'identification unique (numéro d'entreprise ou numéro d'identification TVA). Ce dernier doit être utilisé lors des interactions avec les autorités publiques ainsi que les autres entreprises. Les services de la BCE Belgique ont été développés pour les entités (entreprises) et pour l'administration. Toutefois, certaines informations peuvent être consultées par toute personne physique ou morale qui le désire.

Importance de la BCE pour les entrepreneurs

Agissant comme un guichet unique capable de fournir une large gamme de services, la Banque Carrefour des Entreprises permet d'obtenir des informations concernant le statut juridique d'une entité. Il est également possible de la consulter pour accéder à des données telles que la dénomination et l'adresse de l'établissement, son numéro unique ou son capital. Pour un entrepreneur, elle est une précieuse source d'information, qu'il planifie la création d'une nouvelle entreprise ou qu'il cherche à en savoir plus sur ses concurrents.

La BCE permet aussi de faciliter le processus d'enregistrement des sociétés sur le territoire belge. Par conséquent, les entrepreneurs peuvent se concentrer sur le développement de leur activité plutôt que d'avoir à se perdre dans un labyrinthe administratif. Consulter cet annuaire permet de vérifier la solvabilité de l'entreprise avec laquelle vous envisagez de travailler. Par ailleurs, l'extrait de la BCE peut servir de preuve d'existence de votre société. Lorsqu'elle est utilisée de manière stratégique, la BCE peut vous aider à anticiper les tendances du marché afin de mieux vous positionner.

Que vous possédiez une société à Liège ou dans une autre ville de Belgique, nous vous invitons à vous inscrire à la BCE pour profiter de nombreux avantages. Pour cela, rapprochez-vous du guichet d'entreprises, des greffes, de l'office de TVA ou de l'ONSS (Office national de Sécurité sociale).

Quels sont les modes de consultation des données relatives aux entreprises ?

Pour effectuer leurs recherches, les entrepreneurs peuvent se servir de différentes applications. La première d'entre elles se nomme Public Search et permet de consulter les informations de base concernant une entité ou des unités d'établissements enregistrées dans l'annuaire. Autrement, ils peuvent se servir de l'application Public Search Mobile ou de l'Open Data. Ce fichier CSV contient un nombre limité d'informations sur les unités inscrites dans la BCE et est actualisé tous les mois.

L'entrepreneur peut aussi opter pour le service web Public Search qui lui permet d'intégrer les données publiques des entités et de leurs unités d'établissement à sa propre application contre une somme forfaitaire. Enfin, il a la possibilité de consulter le fichier de réutilisation des données qui rassemble de nombreuses informations sur des entités toujours actives ou déjà arrêtées. Pour en profiter, l'entrepreneur doit introduire une demande auprès du service de gestion de la BCE et signer un contrat de licence. Ces données sont disponibles gratuitement pour une utilisation à but non commercial. Toutefois, si l'utilisation est à but commercial, l'entrepreneur doit payer la somme de 30 000 euros.

L'entrepreneur peut choisir de se servir de l'application Public Search ou « recherche publique » en français afin de mieux comprendre le paysage économique belge. Si cet outil est particulièrement efficace pour mieux appréhender votre marché cible, nous vous recommandons de bien définir vos objectifs de recherche pour en tirer le meilleur parti.

Que souhaitez-vous comprendre ? Est-ce votre marché cible, votre concurrence ou les tendances économiques générales ? Une fois que vous aurez une idée claire de votre objectif, vous aurez plus de facilité à orienter vos recherches. Enfin, l'annuaire vous permet de filtrer les résultats par secteur d'activité, région ou taille des entreprises. Ainsi, vous obtiendrez facilement et rapidement les informations qui vous intéressent.

Comment mettre à jour les données de votre entreprise ?

Pour modifier les données relatives à son entité, l'entrepreneur doit s'identifier sur l'application My Enterprise qui est accessible par ordinateur, smartphone ou tablette. Cette dernière lui permet d'ajouter gratuitement certaines données, de modifier celles qui ne sont plus d'actualité ou de corriger les renseignements erronés. Les éléments pouvant être inscrits, modifiés ou corrigés dépendent de la forme légale de l'entité. Parmi eux figure l'adresse de l'unité d'établissement, son contact, sa dénomination, son numéro de compte bancaire, etc.

En passant par My Enterprise, il est facile pour un entrepreneur d'introduire une demande de correction des données erronées auprès de la BCE. Pour obtenir gain de cause, ces informations doivent concerner son entité et ne doivent pas correspondre à la situation réelle de la structure alors que toutes les obligations légales ont déjà été remplies.

Enfin, il faut que les données soient antérieures au 1er juillet 2003 pour une entreprise commerciale et au 30 juin 2009 pour les entreprises non commerciales de droit privé. Lorsque vous ne remplissez pas l'une de ces conditions, votre demande est rejetée.

Considérée comme un outil essentiel pour les entrepreneurs et les sociétés domiciliées en Belgique, la BCE simplifie grandement les démarches administratives tout en permettant une centralisation des données des entités. Cet annuaire qui peut être consulté par toute personne physique ou morale est également très utile pour échanger des informations entre les entreprises et l'administration. Si vous avez comme projet d'ouvrir un établissement en Belgique, n'oubliez pas de vous inscrire à cette base de données. Veillez par ailleurs à mettre à jour les informations concernant votre société pour profiter de certaines mesures de soutien destinées aux PME.

Rédigé par notre expert de la rédaction
le 29 mai 2024
 Retourner à l'accueil

Articles similaires